Paranormal Complot Esotemyst
Inscrivez vous pour participer aux discutions.


Paranormal complots mystères
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude De Bortoli



Messages : 12
Date de naissance : 02/09/1974
Date d'inscription : 28/08/2010
Age : 42

MessageSujet: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme   Sam 10 Mar - 10:03

Bonjour.


Les humains ont une anatomie mammifère proche des primates mais ils ne sont pas des animaux. Ils ont une classification à part. Il y a les végétaux, les animaux et les humains. Ils se différencient par la possession d'une deuxième énergie : l'intelligence. Ils ont l'instinct et l'intelligence. Leurs comportements sont instinctifs et intelligents. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct pour vivre. Leurs comportements sont seulement instinctifs. L'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de matière.

Les humains font partie intégrante de la nature de matière. Ils sont soumis à ses lois. Ils ont des comportements influencés par l'instinct matériel. Ils ont aussi des comportements influencés par l'intelligence métamatérielle.
Ils ont un pied dans la nature de métamatière compte tenu qu'ils possèdent son énergie : l'intelligence.



Instinct matériel et intelligence métamatérielle sont deux énergies distinctes qui ne doivent pas être mélangées. Elles se côtoient chez l'humain. Si les deux énergies se mélangent il se produit des comportements humains anarchiques. L'instinct se met au service de l'intelligence et l'intelligence se met au service de l'instinct. Ces comportements détruisent la nature de matière et nuisent aux humains.

Les humains entrent dans le processus de renouvellement spécifique à la nature de matière ; tout se renouvelle sans cesse sans jamais se rassasier. Ils ont un système de reproduction sexuée. Des espèces animales ont le même système de reproduction. Elles ont des comportements uniquement guidés par l'instinct. La femelle attire le mâle. Il y a accouplement. Lorsque l'accouplement est terminé, l'attirance disparait instinctivement.

L'instinct incite les humains à se reproduire. Ils ont l'intelligence en plus de l'instinct. L'intelligence libère des liens de l'instinct le processus de reproduction. Elle peut exacerber l'instinct de reproduction. Hommes et femmes sont donc tenus à se fixer des règles de conduite et de respect. Les hommes sont instinctivement attirés sexuellement par les formes des femmes. En dehors de chez elles et aux regards de tout le monde, les femmes doivent éviter de montrer leurs formes. Elles doivent les dissimuler par respect pour les hommes afin de leurs éviter un sentiment frustrant. En dehors de chez eux, les hommes ne doivent pas soutenir le regard des femmes dans un but d'attirance sexuelle par respect pour la gente féminine.

Femmes et hommes sont égaux au regard de la nature de matière et de la nature de métamatière. Un homme par femme. Une femme par homme.



L'homosexualité n'est pas contre nature matérielle. Elle n'est pas soumise à la riposte de la nature de matière contre toute agression : la souffrance. Elle n'est pas non plus contre nature métamatérielle. Elle ne produit pas de métons non conformes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel
Member Team
Member Team


Messages : 1627
Date de naissance : 08/12/1973
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 43

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme   Sam 10 Mar - 12:36

Il n'est pas tout à fait exact que les animaux n'ont pas d'intelligence. Certains ont une forme d'intelligence, plus primitive que la notre, mais équivalente à ce que nous avons pu être quelques millions d'années en arrière.
On sait que les cétacés utilisent une forme de langage par exemple, les grands singes (dont nous faisons parti je rappelle) sont capable d'apprendre de leur environement et d'utiliser des outils (j'avais vu un chimpanzé utiliser un bâton pour aller gratter au fond d'une fourmilière et ramener des fourmis pour se nourrir, mais un chimpanzé sauvage, sans aucun contact avec l'homme). Et l'animal le plus étonnant est peut être le poulpe, capable d'apprendre, et aussi de reproduire ce qu'il a vu faire par un de ses congénères.

Claude De Bortoli a écrit:
L'instinct incite les humains à se reproduire. Ils ont l'intelligence en plus de l'instinct. L'intelligence libère des liens de l'instinct le processus de reproduction. Elle peut exacerber l'instinct de reproduction. Hommes et femmes sont donc tenus à se fixer des règles de conduite et de respect. Les hommes sont instinctivement attirés sexuellement par les formes des femmes. En dehors de chez elles et aux regards de tout le monde, les femmes doivent éviter de montrer leurs formes. Elles doivent les dissimuler par respect pour les hommes afin de leurs éviter un sentiment frustrant. En dehors de chez eux, les hommes ne doivent pas soutenir le regard des femmes dans un but d'attirance sexuelle par respect pour la gente féminine.

Euh... ça fait un peu discours du siècle dernier ça, voir de bien avant...


Lionel

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.redbubble.com/people/tosanlionel
Esotemyst
Admin


Messages : 2381
Date de naissance : 02/08/1963
Date d'inscription : 15/11/2009
Age : 53

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme   Dim 11 Mar - 0:26

Claude De Bortoli a écrit:
Bonjour.

L'homosexualité n'est pas contre nature matérielle. Elle n'est pas soumise à la riposte de la nature de matière contre toute agression : la souffrance. Elle n'est pas non plus contre nature métamatérielle. Elle ne produit pas de métons non conformes.

Peut tu développer cette partie de ton message que je ne comprend pas ?

_________________
.
ESOTEMYST Le Site Référent de votre Forum


http://esotemyst.kazeo.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paranormal-esotemyst.forumactif.com
Claude De Bortoli



Messages : 12
Date de naissance : 02/09/1974
Date d'inscription : 28/08/2010
Age : 42

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme   Lun 12 Mar - 10:49

Lionel a écrit:
Il n'est pas tout à fait exact que les animaux n'ont pas d'intelligence. Certains ont une forme d'intelligence, plus primitive que la notre, mais équivalente à ce que nous avons pu être quelques millions d'années en arrière.
On sait que les cétacés utilisent une forme de langage par exemple, les grands singes (dont nous faisons parti je rappelle) sont capable d'apprendre de leur environement et d'utiliser des outils (j'avais vu un chimpanzé utiliser un bâton pour aller gratter au fond d'une fourmilière et ramener des fourmis pour se nourrir, mais un chimpanzé sauvage, sans aucun contact avec l'homme). Et l'animal le plus étonnant est peut être le poulpe, capable d'apprendre, et aussi de reproduire ce qu'il a vu faire par un de ses congénères.

Heureusement pour la nature de matière seule l'espèce humaine possède l'intelligence. seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens instinctifs quelle a imposé aux autres éléments. Elle a déjà tant à faire avec l'intelligence humaine !!! Si les animaux et les végétaux possédaient l'intelligence et pouvaient se libérer des liens instincts, ça deviendrait ingérable pour elle.

L'intelligence permet aux humains de se libérer des liens instinctifs instaurés par la nature de matière. Ils peuvent vivre comme bon leurs semble pour leur bonheur ou pour leur malheur.

Les animaux et les végétaux ne le peuvent pas. Ils n'ont pas l'intelligence. Ils ont seulement l'instinct. Ils vivent comme la nature de matière leurs a imposée de vivre sans possibilité de dévier. Ils sont capables d'apprendre seulement dans les limites imposées par la nature de matière. Pas au delà. Leurs comportements sont bridés par les liens instinctifs que la nature de matière leurs à imposé depuis toujours et pour toujours.

Seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens de l'instinct. Elle possède une deuxième énergie : l'intelligence. Avec l'intelligence, pas de limite d'évolution pour l'espèce humaine.

L'intelligence est bien présente à la naissance à l'état embryonnaire. Elle se développe au fil de la vie à la fois par l'environnement familial, l'environnement culturel, l'éducation, l'évolution psychologique etc.

Pas de graine d'intelligence innée, pas de développement intelligent possible !! Comme chez les animaux et chez les végétaux !!

La découverte de la métamatière a mis en évidence l'influence de l'énergie instinct sur tous les éléments matériels sans exception. L'instinct est le "bras armé" de l'univers de matière. Tout ce appartient à cet univers est guidé, bridé par l'instinct.

La découverte de la métamatière a aussi mis en évidence l'influence de l'énergie intelligence sur tous les êtres métamatériels. L'intelligence est le "bras armé" de l'univers de métamatière. Tout ce qui appartient à cet univers est guidé, bridé par l'intelligence.

Nous faisons partie intégrante de l'univers de matière. Nous sommes aussi sous l'influence de l'instinct. Mais nous avons une deuxième énergie qui nous affranchit des liens instinctifs : l'intelligence. Nos comportements ne sont plus bridés. Nous pouvons vivre comme bon nous semble. Nous pouvons tout faire sciemment.

Un âne qui n'a plus soif ne boira pas ! Un humain qui n'a plus soif peut continuer à boire jusqu'à en mourir !!!
L'âne boit par instinct. L'humain qui n'a plus soif mais continue à boire, boit par intelligence ; son intelligence corrompt son instinct de boire.

La nature de matière n'a pas fini de nous étonner. L'instinct non plus n'a pas fini de nous étonner.

Une espèce animale ou végétale ne peut pas détruire la nature. Elle a bridé ses comportements par des liens instinctifs de façon à ce qu'ils ne nuisent pas à l'environnement matériel.

L'espèce humaine fait exception. Elle possède l'intelligence métamatérielle. Elle est libérée des liens de l'instinct. La nature de matière n'a plus d'emprise sur elle. L'espèce humaine peut donc nuire gravement à la nature de matière si son intelligence est laissée sans contrôle de la nature de métamatière.

L'instinct et l'intelligence sont deux énergies différentes. La première appartient à l'univers de matière et anime tous ses éléments. La deuxième appartient à l'univers de métamatière et anime tous ses élements.

Instinct et intelligence doivent rester séparer. S'ils se mélangent, il se produit une réaction néfaste pour les natures matérielles et métamatérielles. L'intelligence se met au service de l'instinct et l'instintc se met au service de l'intelligence. Le pire des scénario pour les univers matériels et métamatériels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Messages : 12
Date de naissance : 02/09/1974
Date d'inscription : 28/08/2010
Age : 42

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme   Lun 12 Mar - 10:50

Esotemyst a écrit:
Peut tu développer cette partie de ton message que je ne comprend pas ?

La croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains se positionne par rapport à l'homosexualité.

Les accouplements homme/homme et femme/femme sont sans incidence au regard de la nature de matière. Ils ne produisent pas de métons non conformes métamatériellement. L'homosexualité est une originalité de l'intelligence humaine par rapport à l'instinct humain de reproduction.



Les hommes sont instinctivement attirés sexuellement par les formes du sexe opposé. Si le "sexe opposé" est le même que le sien, pas de réel problème au regard de la nature de matière et de la nature de métamatière.

Les considère t-on hommes ou femmes ? Ils sont à la foi hommes et femmes.

Est ce un privilège ou une anomalie de la nature de matière ? C'est une singularité dans la possession des deux énergies : l'instinct et l'intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel
Member Team
Member Team


Messages : 1627
Date de naissance : 08/12/1973
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 43

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme   Mer 14 Mar - 0:25

Seule l'espèce humaine serait douée d'intelligence, c'est un postulat faux. D'autres espèces ont une forme d'intelligence, peut être plus faible que la notre, mais ça existe. C'est une vision très égocentrique de la vie, centrée sur l'être humain, alors que la vie a existé bien avant sous différentes formes, et existera après sous d'autres. Voire même, si on admet l'existence d'une vie extra-terrestre intelligente (ce qui existe, ou a existé, par pure loi de probabilité), elle ne sera pas humaine, donc le postulat est à nouveau mis en défaut. Inversement, l'homme est comme tous les êtres vivants, une molécule d'ADN habillée qui n'a qu'un but : se reproduire. Réfléchissons à nos actes, à notre quotidien, il y a peu de choses qui ne soient pas liées de près ou de loin à ce but primaire. On croit avoir une intelligence, on n'a peut être en fait qu'un instinct, mais plus développé.
Maintenant, définis s'il te plait ce que tu appelles métamatière, car je comprends pas.


Lionel

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.redbubble.com/people/tosanlionel
Claude De Bortoli



Messages : 12
Date de naissance : 02/09/1974
Date d'inscription : 28/08/2010
Age : 42

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme   Mer 14 Mar - 9:34

Les fondements de la croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains la métamatière sont les suivants :


Deux univers distincts, égaux en puissance et en valeur, vivent en symbiose et s'échangent leur énergie.



Deux univers et seulement deux. Pas un de plus :
- un univers fait matière, celui dans lequel nous vivons notre vie de tous les jours, avec pour énergie l'instinct.
- un univers fait de métamatière, celui dans lequel nous nous voyons vivre dans nos rêves et dans lequel nous nous verrons vivre après la mort de notre corps de matière pour l'éternité, avec pour énergie l'intelligence.



Les univers ne sont pas parallèles. Ils sont adjacents. Ils vivent en symbiose. Ils sont reliés par un seul et unique point. L'espèce humaine se situe sur ce point coté matériel.



Un autre univers fait de matière ?
Non ! L'univers de matière rassemble toute la matière découverte et à découvrir.



Un autre univers fait de métamatière ?
Non ! L'univers de métamatière rassemble toute la métamatière découverte et à découvrir.



Un univers fait d'un mélange de matière et de métamatière ?
Impossible ! La matière et la métamatière ne se mélangent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel
Member Team
Member Team


Messages : 1627
Date de naissance : 08/12/1973
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 43

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme   Jeu 15 Mar - 1:12

Si je comprends bien, cette métamatière serait un univers d'intelligence, ce qui nous différencierait des animaux, et donc, nous serait exclusive.
Donc question, qu'est ce qu'il en était de cette métamatière avant l'apparition de la race humaine, c'est à dire lors des 99,9 % de l'existence de l'univers ? Si on suit cette théorie, elle n'existait pas. Qu'en sera t'il après que la race humaine ait disparu, ce qui arrivera un jour ? (je dis ça sans fatalisme ni cynisme, les espèces se sont succédées sur notre planète, l'ère des mammifères finira un jour) Cet univers de métamatière survivra t'il ? S'il nous est exclusif, a priori non.
Donc cela reste une vision égocentrique, centrée sur notre espèce.
Maintenant, je comprends pas tout au sujet de cette métamatière et de son lien avec le comportement humain. Si c'est un moyen d'essayer de nous différencier du règne animal car nous nous imaginons supérieurs, c'est un point de vue égocentrique, comme je l'ai dis précédemment, et si j'ose dire arrogant. Nous sommes une espèce animale comme les autres, certes la dominante actuelle, mais nous allons dominer combien de temps ? Un million d'années, peut être deux ? Une broutille comparé à l'age ne serait-ce que de notre planète, qui en a vu d'autres se succéder sur son sol. Et si un jour, une autre espèce, totalement différente, développe une intelligence, aura-t'elle droit à l'univers de métamatière ? Est-ce que c'en sera un autre, propre à cette espèce ?


Lionel

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.redbubble.com/people/tosanlionel
Claude De Bortoli



Messages : 12
Date de naissance : 02/09/1974
Date d'inscription : 28/08/2010
Age : 42

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme   Jeu 15 Mar - 9:21

Citation :
Si je comprends bien, cette métamatière serait un univers d'intelligence, ce qui nous différencierait des animaux, et donc, nous serait exclusive.
Les fondements de la croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains la métamatière sont les suivants :


Deux univers distincts, égaux en puissance et en valeur, vivent en symbiose et s'échangent leur énergie.



Deux univers et seulement deux. Pas un de plus :
- un univers fait matière, celui dans lequel nous vivons notre vie de tous les jours, avec pour énergie l'instinct.
- un univers fait de métamatière, celui dans lequel nous nous voyons vivre dans nos rêves et dans lequel nous nous verrons vivre après la mort de notre corps de matière pour l'éternité, avec pour énergie l'intelligence.



Les univers ne sont pas parallèles. Ils sont adjacents. Ils vivent en symbiose. Ils sont reliés par un seul et unique point. L'espèce humaine se situe sur ce point coté matériel.



Un autre univers fait de matière ?
Non ! L'univers de matière rassemble toute la matière découverte et à découvrir.



Un autre univers fait de métamatière ?
Non ! L'univers de métamatière rassemble toute la métamatière découverte et à découvrir.



Un univers fait d'un mélange de matière et de métamatière ?
Impossible ! La matière et la métamatière ne se mélangent pas.


Citation :
Donc question, qu'est ce qu'il en était de cette métamatière avant l'apparition de la race humaine, c'est à dire lors des 99,9 % de l'existence de l'univers ?
L'espèce humaine possède deux énergies : l'instinct et l'intelligence alors que les animaux et les végétaux n'en possèdent qu'une : l'instinct.

Posséder l'intelligence dans un mode totalement dominé par l'instinct comporte des avantages : l'espèce humaine peut se libérer des liens instinctifs qui brident le comportements de tous les éléments matériels et des inconvénients : les humains se savent mortels.

tout est mortel dans la nature de matière. Se savoir mortel nuit à une vie matérielle.

Les animaux et les végétaux n'ont pas l'intelligence. Ils n'ont que l'instinct. Ils ne savent pas mortels jusqu'au moment de leur mort. La nature de matière se présente donc à eux comme un paradis. Si l'intelligence humaine les prive de leur paradis terrestre, leur vie ne vaut pas la peine d'être vécue.

Les humains possèdent l'intelligence. Ils se savent mortels. Cela nuit à leur vie. Ils n'ont pas accès au paradis terrestre. C'est injuste ! Leur vie vaut-elle la peine d'être vécue ?

Oui !

Posséder l'intelligence métamatérielle, c'est avoir un pied dans la nature de métamatière et hériter de droit sa spécificité : l'éternité. Après la mort de leur corps de matière, les humains se voient vivre dans la nature de métamatière comme ils se voyaient dans leurs rêves.

Dans la nature de matière, le fait de se savoir mortel fait mériter l'éternité !

L'éternité est le plus grand cadeau qu'un être matériel puisse espérer.

La mort n'existe pas dans la nature de métamatière. Ses éléments étant sans matière, l'idée de place de masse n'est pas de rigueur. Tout nouvel arrivant a autant de place et de chance pour se développer. La nature de métamatière est néanmoins tenue de se protéger contre la non conformité de ses éléments. éternellement.

L'univers de métamatière est éternel. La mort n'existe pas chez lui !

Les univers matériels et métamatériels vivent en symbiose. Seuls ils ne sont pas viables.

L'univers de métamatière est éternel, son partenaire l'univers de matière est aussi éternel en renouvelant sas cesse sa matière sans jamais se rassasier !

L'espèce humaine est indispensable au fonctionnement de la symbiose des univers. Elle est aussi éternelle. C'est la seule espèce matérielle a être capable de se reproduire à l'infini sur une infinité de planètes habitables.


Citation :
Si on suit cette théorie, elle n'existait pas. Qu'en sera t'il après que la race humaine ait disparu, ce qui arrivera un jour ?

L'extinction brutale des dinosaures est la clef pour comprendre notre rôle et le rôle de l'espèce humaine dans l'univers de matière. C'est un message que nous envoient nos géniteurs humains extraterrestres. A nous d'avoir la maturité d'intelligence pour le décoder !!

La domination des dinosaures cancérisait la nature terrestre.

Pour quelle raison ?

L\'univers de matière est formé d\'une structure en perpétuelle mouvement. Galaxies, Planètes, étoiles, etc., toutes bougent, toutes tournent, toutes évoluent.

Les bidiversités installées sur les planètes habitables doivent pouvoir s\'adapter à l\'évolution de leur planète habitable. Rien ne doit entraver la possibilité d\'évolution des biodiversités.

L\'univers de matière n\'a pas mis de limite supérieure à l\'adaptation des espèces animales et végétales qui composent les biodiversités installées sur les planètes habitables.

Sans limite supérieure, les espèces animales et végétales sont en compétition pour une suradaptation pour la domination de la planète habitable. La suradaptation d\'une espèce se caractérise par le gigantisme de ses éléments.

Une espèce animale ou végétales arrivée au stade de suradaptation est assurée de dominer la planète habitable pour de millions d\'années. Aucune autre espèce ne peut la supplanter. Leur évolution est tenue en respect par l\'espèce dominante. Celle ci laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour sa survie. Au temps de la domination des dinosaures, les mammifères par exemple étaient maintenu au stade primitif.

La domination par l'instinct d'une planète habitable n'est pas une domination idéale pour l'univers de matière. L'espèce dominante laisse dans son environnement que ce qui lui est nécessaire pour sa survie. Les autres espèces n'ont aucune chance de se développer.

Une domination par l'intelligence humaine est idéale pour l'univers de matière encore faut-il que l'intelligence humaine ne soit pas dévoyée par les instincts humains.

L'extinction d'une espèce dominante sur une planète habitable se fait :
soit par l'instinct : c'est une extinction de masse ; une grosse météorite anéanti tout le monde et on recommence !!!
Soit par l'intelligence, c'est une extinction chirurgicale. On choisi des météorites de bon calibre ni trop grosses pour ne pas anéantir toute vie, ni trop petites pour avoir l'effet escompté à savoir anéantir seulement la domination animale ou végétale en place afin que les autres espèces, en particulier les mammifères, puissent se développer. L'extinction chirurgicale est faite par l'intelligence humaine.

Une biodiversité issue de la domination d'une espèce animale ou végétale n'est pas idéale pour l'univers de matière Une biodiversité idéale pour lui est une biodiversité dominée par l'intelligence humaine. Les humains de par leur taille, leur anatomie mammifère et leur intelligence sont l'essence même d'une biodiversité idéale. Il suffit donc que l'intelligence humaine favorise l'installation de biodiversités humaine sur des planètes à biodiversité animale ou végétale pour "combler de bonheur" l'univers de matière !!

Le fonctionnement au quotidien de la nature de matière n'a pas besoin des humains. Elle fonctionne très bien toute seule.

C'est le développement des espèces animales et végétales qui composent l'environnement des planètes habitables que l'intelligence humaine doit surveiller afin d'empêcher la cancérisation de celles-ci par une espèce animale ou végétale arrivée au stade de suradaptation.

Comment combattre la cancérisation d'une planète habitable par une espèce animale ou végétale suradaptée laquelle étouffe littéralement les autres espèces et entraine à terme la mort de la biodiversité idéale chère à l'univers de matière ?

En bombardant le corps planétaire de météorites de bon calibre, ni trop grosses pour ne pas tuer toute la biodiversité installée, ni trop petite pour avoir l'effet escompté à savoir anéantir seulement l'espèce animale ou végétale qui cancérise la planète.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel
Member Team
Member Team


Messages : 1627
Date de naissance : 08/12/1973
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 43

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme   Dim 18 Mar - 23:42

Ca reste une vision centrée sur nous, l'espèce humaine, qui tend à nous faire croire que nous sommes différents, et qui tient sur des axiomes qui ne sont pas vérifiés.
Les animaux n'ont pas d'intelligence : faux, certaines espèces sont capables d'apprendre, de vivre en sociètè, d'avoir conscience d'eux-même (les chimpanzés sont capables d'utiliser un mirroir en comprenant très bien que c'est eux-mêmes qu'ils voient dedans) et rien dans l'évolution du monde ne dit pas que demain, la planète ne soit pas dominée par des poulpes.
Un animal ne fonctionne que pas l'instinct, par exemple lorsqu'il n'a plus faim, il s'arrète de manger (j'ai lu ça au dessus) : faux, j'ai des chats à la maison, si je sors des crevettes, ils s'arrètent pas.
Je crois qu'il faut qu'on comprenne que nous sommes une espèce animale comme les autres, qui actuellement, domine, mais dans quelques millions d'années, ben ça en sera une autre, c'est tout. On n'est pas plus important, on est dirigés par les fonctions reproductrices de notre ADN comme les autres espèces vivantes, on ne survivra pas, nous disparaitrons un jour, c'est tout. On est juste actuellement capable de se rendre compte qu'on existe.


Lionel

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.redbubble.com/people/tosanlionel
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nature de métamatière et l'égalité homme/femme   Aujourd'hui à 21:03

Revenir en haut Aller en bas
 
La nature de métamatière et l'égalité homme/femme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nature de métamatière et l'égalité homme/femme
» La nature de métamatière et l'égalité homme/femme
» La nature de métamatière et l'égalité homme/femme
» La nature de métamatière et l'égalité homme/femme
» La nature de métamatière et l'égalité homme/femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paranormal Complot Esotemyst :: Mystères des Sciences :: Mystères des Sciences-
Sauter vers: